Martin Suter

Martin Suter

Martin Suter est né à Zurich en 1948. Publicitaire à Bâle, Martin Suter multiplie les reportages pour Géo, devient scénariste pour le cinéaste Daniel Schmidt, écrit des comédies pour la télévision. Il vit entre la Suisse, l’Espagne et le Guatémala.
Small world a obtenu le prix du Premier Roman, catégorie « romans étrangers ». Il sera prochainement adapté au cinéma avec Gérard Depardieu et Nathalie Baye. Un ami parfait a été adapté au cinéma en 2006, sous le même titre, par Francis Girod et deux autres de ses romans sont en cours d’adaptation. Martin Suter a également contribué au dernier album de son compatriote le musicien Stefan Eicher, pour qui il a écrit les textes de trois chansons sur Eldorado (2007) et travaillé au projet d’une comédie musicale.

 

9

« Martin Suter ausculte la bonne société suisse alémanique, ouatée, fielleuse, hypocrite, âpre au gain, se servant de la métaphore médicale pour percer cette civilisation du secret, mieux que le pied-de-biche n’ouvre les coffres zurichois. »

Manuel Carcassonne – Le Figaro Littéraire

*

Son dernier ouvrage – Montecristo, traduit de l’allemand par Olivier Mannoni

ISBN : 978-2-267-02767-9
340 pages, 18€
parution  2015

978-2-267-02767-9g

Jonas Brand est reporter vidéo à Zurich. Spécialisé dans les émissions people, il rêve un jour de tourner Montecristo, un long métrage de fiction dont on lui a jusqu’alors refusé le financement.
Lorsqu’il découvre qu’il est en possession de deux billets de cent francs suisses porteurs du même numéro de série – ce qui est a priori techniquement impossible -, il décide de mener l’enquête. Sans le savoir, il se trouve mêlé à une affaire dont il ne mesure pas l’ampleur.

« Le nouveau roman de Martin Suter nous introduit dans le monde interlope de la haute finance suisse. […] Montecristo n’est pas seulement le tableau profondément pessimiste d’un milieu. Il traite aussi de questions devenues quotidiennes de la vie politico-économique, en Suisse et ailleurs. L’importance vitale des banques pour le système, par exemple, invoquée par les conjurés pour justifier leur campagne de maquillage des comptes. » Sebastian Baltzer, Frankfurter Allgemeine Zeitung

« Haletant thriller financier, […] Montecristo marque le grand retour de Martin Suter au roman d’investigation métaphysico-policière. […] La fiction devient entre les mains expertes de Suter une arme de destruction massive. » Olivier Mony

Illustration de couverture :
Déesse mère vietnamienne Mau
© Philipp Keel

Martin Suter présente Montecristo (07/09/2015, #Mollat)

*

La série Allmen

9782267027709gAllmen et la disparition de Maria
Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni

Le dandy-détective Friedrich von Allmen est expert dans la recherche d’œuvres d’art volées. Sa dernière enquête lui a permis de retrouver une toile de la série des Dahlias peints par Henri Fantin-Latour.
Mais Allmen sait qu’il doit son succès à l’aide précieuse de Carlos, son fidèle serviteur-associé, et de Maria, l’amie de ce dernier qui joue désormais un rôle de premier plan. Aussi décide-t-il de voler immédiatement à son secours lorsqu’il apprend qu’elle a été enlevée et qu’une rançon est exigée…

« L’énigme se résout entre limousines et 5-étoiles. […] Suter écrit avec un sourire en coin, une moue jamais dupe. Il aime que ses lecteurs soient aussi malins que lui. Délicieuse impression d’être complices, d’appartenir au même club. […] Le style de Suter est à la fois subtil, nonchalant et cruel. » (Éric Neuhoff, Le Figaro)

ISBN : 978-2-267-02770-9
210 pages, 15€
parution  2015

 

Allmen et les dahlias
Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni

Après deux enquêtes menées avec succès, le dandy-détective Friedrich von Allmen est passé maître dans l’art de la recherche d’œuvres d’art volées. Toujours secondé par Carlos, son fidèle domestique guatémaltèque, c’est sur les rives d’un lac suisse qu’il est appelé pour retrouver un tableau de Fantin-Latour dérobé à Mme Gutbauer, excentrique milliardaire qui occupe tout l’étage d’un vieil hôtel de luxe. Élisant domicile sur les lieux du délit, Allmen devient partie prenante d’un habile huis-clos au sein duquel Martin Suter combine à la perfection suspense, élégance et ironie.

« Rien n’est plus agréable que d’être manipulé avec classe. » Gladys Marivat, Chronic’art

ISBN : 978-2-267-02651-1
196 pages, 15€
parution  2014

Allmen et le diamant rose
Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni

978-2-267-02-358-9gLe détective dandy Johann Friedrich von Allmen reprend du service. Toujours à court de liquidités susceptibles de lui permettre de maintenir son train de vie, il se réjouit lorsqu’un certain Montgomery le charge de retrouver la piste d’un voleur disparu avec un fabuleux diamant rose à l’issue d’une soirée mondaine. De la Suisse à la Baltique, assisté de son fidèle majordome guatémaltèque Carlos, Allmen se lance ainsi à la recherche de Sokolov, un mystérieux escroc russe. Manipulations, doubles jeux et faux-semblants sont au rendez-vous de cette nouvelle enquête d’Allmen sur fond de finance internationale.

« Avec ce gentleman cambrioleur devenu enquêteur, Martin Suter réussit une belle entrée dans le monde fermé du polar. » (François Busnel, L’Express)

« Un mélange détonant d’aventures rocambolesques, de quiproquos en chaîne et d’intrigues palpitantes. […] Du Suter pur jus, gouleyant, pétillant, vif, rondement mené. » (André Clavel, Lire)

ISBN : 978-2-267-02-358-9
196 pages, 17€
parution  2012

 

Allmen et les libellules
Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni

978-2-267-02399-2g

Johann Friedrich von Allmen, la quarantaine élégante, collectionne les œuvres d’art

Une occupation devenue dangereuse pour ce dilettante séducteur et raffiné depuis qu’il a dilapidé la fortune familiale et s’est attiré la rancœur de certains proches, victimes de ses trafics. Il doit se résoudre à se séparer de bon nombre d’œuvres et s’installe dans la maison du jardinier en compagnie de Carlos, son fidèle majordome guatémaltèque.
La chance semble tourner lorsqu’il rencontre Jojo, une belle femme dans la fleur de l’âge. Dans sa demeure, il découvre cinq coupes Art nouveau ornées de libellules, chacune porteuse d’un secret. Il décide aussitôt de s’en emparer, à grand renfort de ruses et de précautions, en espérant régler ses dettes.

Reprenant la tradition des duos d’enquêteurs, Martin Suter nous livre ici le premier volume d’une série dont Allmen, gentleman cambrioleur et enquêteur, est le héros.

ISBN : 978-2-267-02173-8
168 pages, 17€
parution  2011
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s